La Galerie Schifferli
présente des peintures et dessins non figuratifs des années 1950-1960

La Galerie Schifferli présente fréquemment une sélection d’œuvres sur papier qui déclinent le noir sous toutes ses nuances.


Du grisé à la fois vibrant et frémissant des trames linéaires de Maria Helena Vieira da Silva (1908–1992), sorte de lecture sismographique de l’espace, aux somptueux noirs bleutés chatoyants d’une encre d’Antonio Saura (1930–1998) qui n’est pas sans évoquer de spectaculaires jaillissements telluriques, jusqu’aux noirs cotonneux et d'ombres brûlées rehaussées de pigments d’une gouache de Zoran Mušič (1909–2005), évocation poétique des terres dalmates de son enfance, la Galerie Schifferli invite à redécouvrir les vertus d’une couleur qui ne fut pas considérée comme telle pendant des siècles – le noir se définissant comme « absence de couleur » ou « absence de lumière ».

Nous contacter
Zao Wou-Ki (1920-2013), Sans titre (paysage abstrait), encre de Chine sur papier, 1986.

Zao Wou-Ki (1920-2013),
Sans titre (paysage abstrait), encre
de Chine sur papier, 1986

Bien que certains précurseurs de l’abstraction lyrique se soient, très tôt, livrés à des expériences à partir de taches d’encre (à l’instar de Hans Hartung) et que les représentants de l’action painting aient largement contribué à dynamiser le processus créateur, l’influence de la peinture zen jouera un rôle non négligeable dans la création visuelle au XXe siècle. 

Tel Michaux (1899-1984), certains artistes semblent séduits par le caractère spontané, la fulgurance de l’art oriental, l’encre ne permettant aucun repentir. La technique du lavis exprime aussi bien l’intensité du geste
du peintre qu’elle restitue les moindres vibrations de son être. 

D’autres démarches se développeront parallèlement. On ne saurait passer sous silence les rapports complexes du noir et du blanc dans la peinture de Franz Kline (1910-1962) ou les recherches sur la luminosité du noir, menées par le peintre Pierre Soulages (1919), qui aboutiront à ce qu’il appelle l’outre-noir. 

La Galerie Schifferli présente en permanence des encres de Chine et des peintures de Pierre Alechinsky (1927), Hans Hartung (1904-1989), Wilfrid
Moser (1914-1997), Antonio Saura (1930-1998), Pierre Tal Coat (1905-1985), Bram van Velde (1895-1981), Louis Soutter (1871-1942), Maria Helena Vieira da Silva (1908-1992), Zao Wou-Ki (1920-2013) et Antoni Tàpies (1923-2012).

Découvrez une sélection d’œuvres non figuratives des années 1950-1960 passées par la Galerie Schifferli